dimanche 24 avril 2016

Le voile, la barbe

Parce que les sujets qui fâchent sont souvent les meilleurs, je vais me risquer à parler des voiles dits islamiques étant donné que j'ai mon avis là-dessus, comme tout le monde. Il ne s'agira pas, bien évidemment, de se lancer dans l’exégèse du Coran dont je me soucie comme du Grand Turc, que j'ai essayé de lire pourtant, mais trouvé, en toute franchise, plus ennuyeux que l'annuaire. Je n'irai pas sur ce terrain, même si j'observe que le prétendu commandement de porter le voile n'est pas admis par tous les musulmans. En quoi suis-je... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 26 mars 2016

Au revoir, les enfants

Ce n'était rien. Quelques minutes au bloc et le tour était joué. Je n'aurai pas d'enfant par mégarde. Mes trompes sont hors d'état de nuire. Je peux à présent m'abandonner sans crainte entre les bras d'un homme. Le seul regret à avoir est de ne pas avoir franchi le pas plus tôt, mais il est probable que l'on m'aurait alors déboutée sans autre forme de procès. J'ai donc atteint l'âge conventionnel où la conviction de toute une vie finit par être prise au sérieux. La technique est fort simple, ce sont les soignants qui compliquent... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 20:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 14 novembre 2015

Temps de guerre

Vous verrez une pluie de bombes Qui, tombant, ouvriront vos tombes. Vous verrez un ciel tiraillé De tonnerre et d'éclairs d'acier. Le feu d'en-haut comme une trombe Transformera en catacombe Les bâtisses de vos cités Lorsqu'en de funèbres bûchers Allumés par l'aveugle rage Des froids instruments du carnage Rôtiront vos restes épars Semés dans les sillons des chars.
Posté par CcileA à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 29 juin 2015

IIIVG

Je veux consacrer quelques lignes aux cagots acharnés et autres fanatiques de la natalité lancés en éternelle croisade non seulement contre l'avortement, mais même contre toute entrave à la conception. Ouvrons l’œil, ils sont parmi nous, tout droit débarqués d'un autre âge comme d'une lointaine planète et leurs discours monolithiques traversent l'enfilade des siècles comme des grains de chapelet sans varier d'un pouce. Les uns crient au péché et à l'abomination, les autres à la dépopulation et tout cela peut évidemment volontiers... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 11 juin 2015

IIVG

Que se serait-il passé pour moi si l'IVG n'avait pas été légale ? Ou si, pour une raison quelconque j'avais passé le terme autorisé ? Le milieu hospitalier m'aurait fermé sentencieusement ses portes avec force remontrances et mépris et je serais restée aux prises avec mon envahissant fardeau et l'horreur viscérale de le savoir en constante inflation, à l'intérieur de mon propre ventre, contre ma propre volonté. Je serais peut-être devenue folle, ou pour le moins enragée. Il est certain, en tout cas, que j'aurais tout tenté... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 6 juin 2015

IVG

Le 26 novembre n'est pas objet de commémoration nationale et pourtant c'est une date mémorable de l'Histoire de France. C'est la date de mon anniversaire. Et c'est sept ans jour pour jour avant ma naissance que s'ouvraient à l'assemblée nationale des débats décisifs portant sur la modification de la législation sur l'avortement. A partir de la promulgation de loi consécutive à ces débats, il a été possible pour les femmes en France de mettre légalement terme à leur grossesse dans un délai de dix semaines par l'intervention d'un... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 29 mai 2015

Itinéraire ordinaire d'une piétonne

Le paradoxe de la rue est d'être un espace balisé, surveillé, sous la réglementation stricte et guindée des codes et où néanmoins tout peut arriver. Tout... N'étant ni oiseau, ni mouche, pourtant, on n'a pas d'autre choix que d'y passer pour se rendre d'un point à un autre. Cela va de soi et c'est bien la moindre des choses que de battre le pavé. A découvert, on plonge, on se risque fatalement dans le grouillement d'un milieu urbain qui concentre des milliers voire des centaines de milliers d'habitants. Je suis immanquablement... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 4 mai 2015

Les règles du jeu

Certains instants du quotidien le plus plat on parfois la puissance de révéler à eux seuls, l'air de rien, des profondeurs méconnues et troubles de la condition humaine au féminin. Et c'est dans un lieu aussi peu propice à l'épanouissement de la pensée que les caisses d'un supermarché que je me suis trouvée l'autre jour en présence d'un drame aussi terrible qu'insoupçonné. Je suis, au demeurant, quelque peu contrite de me mettre en scène, le sujet l'impose, dans un commerce de ce genre, mais rares sont ceux, je crois, qui n'y mettent... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 5 novembre 2014

Un monde qui ne cesse jamais de s'écrouler

« Nous avons vu que l'hypocrisie pathétique du fait divers à travers les communications de masse  exalte de tous les signes de la catastrophe (morts, meurtre, viol, révolution) la quiétude de la vie quotidienne. » Jean Baudrillard, La société de consommation Incongru comme un paradoxe, surnage, dans une zone de l'univers où se borne mon existence, un train-train paisible au milieu du chaos général, seulement, je ne sais pour combien de temps encore. Gagnée par l'inconcevable habitude de voir passer devant ses yeux... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 21:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 27 septembre 2014

Principe de population

On qualifie de malthusiens ceux qui craignent l'explosion démographique mondiale, mathématiquement certaine si le taux de natalité global reste supérieur au taux de mortalité, ce que rien ne semble prévenir pour le moment si ce n'est l'éventualité d'une guerre titanesque ou la pénurie prochaine d'énergies avec lesquelles il faut bien compter. Je suis de la catégorie des inquiets, c'est pourquoi j'ai voulu en savoir plus long sur l'illustre patronnage que l'on m'attribue. Aurais-je fait depuis toujours du malthusianisme sans le... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 19:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,