samedi 19 octobre 2013

Enorme inanité

Je suppose tout le monde traversé, un jour ou l’autre, si fugitivement que ce soit, si précipitamment que l’esprit la dissipe, par la notion, même confuse, qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de la consommation. On y pense, on oublie ; et l’on dévide négligemment la bobine des jours sur le guide immobile de ses automatismes acquis. L’imminence claironnée de la désagrégation intégrale n’est pas une raison assez forte pour changer ses habitudes tant qu’il est possible, et il sera possible jusqu’au bout, sur la nef des fous... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 19 novembre 2012

Saturnale

J’en suis au bilan de trois décennies d’existence, ce qui signifie que j’ai passé en longévité un cheval ou un bœuf. Je soutiens par conséquent que, contrairement à la rengaine générale, la vie humaine n’est pas si courte. Je constate aussi immanquablement en cette saison que mon mois anniversaire est le plus lugubre de l’année - Les révolutionnaires l’avaient partagé entre brumaire et frimaire, c’est assez dire - et me plonge dans un état mi-léthargique mi-dépressif, que je finis par identifier comme une étape systématique d’un cycle... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 29 juin 2012

Prix de beauté

Le maquillage représente sans doute l’un des gestes les plus vains qu’on ait inventés et pourtant il est si habituel d’entendre des membres de la gent féminine affirmer qu’il leur serait impossible de sortir sans maquillage qu’il semble qu’elles se passent le mot ; d’ailleurs ce doit être le cas. Je n’en reviens pas d’entendre dire avec un sérieux quasi militant une phrase qui me fait bidonner comme une bossue, ou alors, il faudrait songer à classer les articles de barbouillage cutané et capillaire au rayon des substances qui... [Lire la suite]
Posté par CcileA à 20:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,